Massage Asiatique: Tour d'horizon

Publié par Buddha Apps Collaborator le

Inde, Chine, Japon, Bali, Tibet, etc.: l'Asie est sans aucun doute le continent du massage. Le massage asiatique fait partie des moyens thérapeutiques utilisés pour guérir le corps et l'esprit. Voyons différentes façons de pratiquer ce type de massage ...

 

Massage asiatique: Les massages renommés

 

Le Massage Shiatsu (Japon)


Ce massage vise à rétablir la circulation de l'énergie vitale dans le corps, non pas avec des aiguilles, mais avec les doigts. Selon le shiatsu, le corps humain est traversé par des lignes essentielles, appelées méridiens, le long desquelles l'énergie circule, et ponctuée de points spécifiques, rencontrant des lieux des vaisseaux lymphatiques et des glandes du système endocrinien.

Il se pratique habillé ou en sous-vêtements. La masseuse travaille sur toutes les parties du corps en appuyant sur les zones ciblées avec ses doigts. Selon ce que vous ressentez, les pressions sont plus ou moins profondes et se concentrent sur les zones nouées.


Il est également considéré comme préventif et curatif. Pratiqué régulièrement, il assure au patient une énergie permanente et une immunité renforcée. S'il est pratiqué en temps opportun, il atténue les dysfonctionnements de l'organisme (maux de dos, migraine, fatigue, dépression ...).



Le Massage Ayurvédique (Inde)


Selon la médecine traditionnelle indienne, un flux d'énergie traverse le corps. Lorsque ce flux est perturbé, par le stress ou par une mauvaise hygiène de vie, le corps en souffre. Agissant sur le corps, les massages visent à rétablir l'équilibre.


Il se pratique nu(e), avec une huile de sésame chaude. Il consiste à stimuler, par la pression, le frottement et la palpation, les points d'énergie par lesquels le flux d'énergie se déplace. Les mouvements toniques alternent avec les mouvements relaxants.


S'il est complet, il détend, chasse les tensions nerveuses, résorbe le stress et facilite le sommeil. En rétablissant la circulation sanguine, il évacue les toxines. Il est énergique et guérit de nombreuses douleurs et maladies.

 

 



Le Massage Thaï (Thaillande)


A mi-chemin entre l'Ayurveda, la médecine traditionnelle chinoise et la philosophie bouddhiste, il repose sur une conscience du corps, à la fois sur le plan anatomique (tendons, articulations, muscles ...), énergétique (semblable aux méridiens) de la médecine chinoise) et mentale (bien-être de l'esprit, équilibre émotionnel).

Combinez poses de yoga, étirements, massages thérapeutiques et pressions. La masseuse est proche du patient (utilise ses mains et ses doigts, mais aussi ses coudes, genoux, pieds ...).


Il contribue au bien-être en retrouvant l'équilibre initial. Le massage thérapeutique améliore la circulation sanguine, détend les tissus, draine les toxines et détend les muscles. Les points de pression, les poses de yoga et les étirements apaisent, tonifient les nœuds musculaires et rétablissent la circulation d'énergie.

 

Autres massages asiatiques

 

Massage Tui-Na (Chine)


Destiné à restaurer une bonne circulation de l'énergie vitale, il a plus de 300 manipulations différentes (petits pincements, frottements, poussées, frottements), et se pratique nu ou habillé. En Chine, cela fait partie de la médecine.

 

Massage Balinais (Indonésie)

Très doux et apaisant, il se pratique nu, à l'huile chaude. Destiné à procurer avant tout repos et détente, il consiste en une pression sur les membres entre la paume et les doigts, des mouvements de glissement longs et profonds sur le corps avec l'avant-bras ou encore un frottement vigoureux de l'épiderme à poings fermés. Ce sont des mouvements qui permettent également de soulager les muscles et de réactiver la circulation lymphatique.


Massage Taegengki (Corée-du-Sud)

Par une succession de mobilisations articulaires, d'étirements musculaires et de chocs, la masseuse incite le patient à lâcher prise. Le corps se reconstitue progressivement, le souffle se déverrouille, l'esprit se calme.

 

Massage Tibétain (Tibet)


Ce massage original se pratique avec du sel de la Mer Morte aux huiles essentielles. Des pierres chaudes sont chauffées et placées sur des points précis du corps nu et manipulées en suivant les traces des circuits énergétiques. Grâce aux mouvements des mains, les sels libèrent leurs propriétés en synergie avec les huiles essentielles. L'action sur les blocs musculaires et énergétiques est immédiate.

← Article précédent Article suivant →