Douleur au gros orteil la nuit: Pourquoi et que faire?

Publié par Buddha Apps (Zero Carbon) le

Douleur au gros orteil la nuit: Pourquoi et que faire?

Si vous ressentez une douleur au gros orteil la nuit, vous êtes probablement impatient de comprendre ce qui la cause afin de pouvoir trouver un moyen de la soulager. Il est essentiel que vous arriviez à la cause profonde de votre douleur au gros orteil afin que vous puissiez prendre les mesures appropriées pour guérir.

L'articulation de l'hallux métatarsophalangien (MTP) relie la base du gros orteil à la tête du premier os sur le dessus du pied. Il se connecte également aux deux petits os sous cet os.

Cette articulation est souvent affectée par des douleurs et des blessures qui peuvent interférer avec votre vie quotidienne, rendant les activités simples difficiles. Les activités impliquant des mouvements et des actions de chargement sont les causes les plus stressantes.

Il est important de consulter votre médecin chaque fois que vous ressentez une nouvelle douleur, mais voici quelques affections courantes qui pourraient causer une gêne au gros orteil.

 

Douleur au gros orteil la nuit: Les différentes causes et leurs solutions 

 

Oignon

Une bursite est médicalement appelée hallux valgus. C'est une déformation du gros orteil qui se produit lorsque l'articulation du gros orteil s'incline vers le deuxième orteil. Une bosse osseuse et grumeleuse se développe sur le côté du pied sous l'articulation de l'orteil en raison d'un désalignement.

La bursite provoque une douleur, une irritation et un gonflement à la base et sur les côtés de l'articulation de l'orteil. Des callosités et une peau épaisse peuvent se former sous les premier et deuxième orteils.

L'hallux valgus peut être causé par l'arthrite, une position debout prolongée et des chaussures mal ajustées. La structure osseuse héréditaire du pied peut également jouer un rôle, surtout si vous avez les pieds plats.

Des coussinets spéciaux ou des inserts de chaussures orthopédiques peuvent être portés pour fournir un soutien et un amorti. Le port d'attelles d'orteils la nuit peut aider à réaligner vos orteils. Pour réduire la pression, le médecin peut utiliser un rembourrage et du ruban adhésif pour aligner le pied.

Vous pouvez prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que l'ibuprofène ou l'aspirine pour réduire la douleur. Les options anti-inflammatoires naturelles incluent le gingembre, l'huile de poisson et la curcumine.

Faites des exercices d'étirement pour la flexibilité des articulations et congelez la zone touchée pendant 20 minutes à la fois, surtout avant et après les entraînements. Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire pour enlever la bosse et repositionner l'os.

 

Ongle incarné

Les ongles incarnés sont très susceptibles d'affecter le gros orteil la nuit. Ils se produisent lorsque les bords ou les coins de l'ongle poussent dans la peau du côté de l'ongle. Cela provoque de la douleur, de l'enflure et de la sensibilité, surtout lorsqu'une pression est appliquée sur l'orteil.

Les ongles incarnés ont de nombreuses causes, notamment des problèmes d'hygiène des pieds, des blessures et la pression exercée par les chaussures. Les activités qui exercent une pression sur vos pieds pendant de longues périodes, comme le ballet et le football, peuvent rendre les ongles incarnés plus probables.

Certaines personnes sont génétiquement sujettes aux ongles incarnés, tout comme les personnes qui ont des ongles inégaux et incurvés.

Coupez vos ongles pour les empêcher de s'affaisser dans la peau. Réduisez la pression sur vos orteils en portant des chaussures confortables. Consultez immédiatement votre médecin si vous présentez des signes d'infection tels que pus, chaleur ou rougeur.

Les remèdes maison pour les ongles incarnés comprennent le trempage des pieds dans de l'eau tiède plusieurs fois par jour. Utilisez un coton imbibé d'huile d'olive pour repousser délicatement la peau de l'ongle.

Les analgésiques comme l'acétaminophène et l'ibuprofène peuvent également aider. Des crèmes stéroïdes topiques ou des antibiotiques peuvent être utilisés pour prévenir l'infection. Les cas graves peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

  

Arthrite

L'arthrite est la dégénérescence du cartilage qui protège les os et les articulations. Elle affecte généralement le gros orteil, appelé hallux dur.

Les symptômes comprennent la douleur, l'enflure et la raideur, surtout en marchant ou en se tenant debout.

L'arthrite des orteils peut être due à un mauvais alignement du pied et à une usure générale du cartilage.

Réduisez la douleur et l'inflammation en portant des chaussures à semelles rigides ou qui se penchent sur l'articulation du gros orteil. Vous pouvez prendre des AINS ou des injections de corticostéroïdes pour réduire la douleur et l'inflammation. La physiothérapie ou les étirements peuvent être utiles. La chirurgie est nécessaire dans les cas extrêmes.

 

Sésamoïdite

La sésamoïdite est une affection inflammatoire du pied qui affecte les deux petits os sous l'articulation du gros orteil. Ceux-ci sont connus comme les sésamoïdes, qui sont des os incrustés dans les tendons. Les tendons et les tissus environnants sont également touchés, ce qui rend difficile le redressement ou la flexion du gros orteil.

La sésamoïdite survient en raison d'un traumatisme aigu ou d'une surutilisation.

Elle peut être traitée en appliquant du ruban adhésif sur la pointe affectée afin qu'elle se replie. Les orthèses ou les coussins de chaussures peuvent également être utiles. Des béquilles ou un plâtre de marche peuvent soulager la pression si une immobilisation complète est requise.

Votre médecin peut recommander des AINS ou des injections de corticostéroïdes pour soulager la douleur et l'inflammation. Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire, surtout s'il y a des fractures sésamoïdes.

 

La goutte

La goutte est une maladie métabolique qui affecte généralement l'articulation du gros orteil. Le terme médical pour cela est podagra.

La goutte est une forme d'arthrite causée par une accumulation d'acide urique dans le sang qui se cristallise et s'accumule dans les articulations. Cela peut être dû à des facteurs liés à l'alimentation et au mode de vie et à certaines conditions médicales. Les médicaments tels que les diurétiques et la cyclosporine peuvent augmenter le risque de goutte.

Les symptômes comprennent une douleur intense, un gonflement et une sensibilité autour de l'articulation du gros orteil. La zone peut être enflammée, chaude et apparaître rouge. Parfois, les symptômes sont soudains et graves, surtout la nuit.

Prenez des AINS pour soulager la douleur et l'inflammation. Votre médecin peut vous prescrire des médicaments spécifiques supplémentaires pour traiter l'accumulation et la production d'acide urique ou de stéroïdes.

Pour réduire l'accumulation d'acide urique, adoptez une alimentation saine comprenant beaucoup de légumes, de grains entiers et de fibres. Réduisez votre consommation de viande rouge et de poisson. Évitez les boissons contenant de l'alcool ou du sucre et augmentez votre consommation d'eau.

 

Gros orteil foulé ou cassé

Une entorse ou une fracture à l'orteil sont des causes fréquentes de douleurs aux orteils pendant la nuit. Une blessure à un ligament provoque une entorse, tandis qu'un orteil cassé frappe un vrai os.

Si vous vous faites une entorse à l'orteil, vous pouvez ressentir des douleurs autour de l'orteil entier. Cela peut s'accompagner d'ecchymoses, d'enflures et de sensibilité. Vous pouvez avoir des difficultés à bouger votre gros orteil.

Un signe d'un orteil cassé est qu'il est foulé et fait saillie à un angle étrange. La douleur sera si intense qu'il sera difficile de mettre un poids sur le pied. Vous ressentirez cette douleur dans la zone exacte de la fracture par rapport à la douleur de l'effort, que vous ressentirez dans toute la zone touchée.

Les deux blessures sont causées par un traumatisme ou une hyperextension de l'orteil et mettent plusieurs semaines à guérir. Le traitement peut impliquer une attelle ou un bandage de l'orteil affecté.

Reposez-vous autant que possible et évitez de mettre la pression sur le pied. Portez des chaussures avec rembourrage ou une semelle rigide pour la protection et le soutien. Appliquez une compresse froide plusieurs fois par jour et prenez des AINS pour soulager la douleur et l'inflammation.

Les orteils gravement cassés peuvent nécessiter un plâtre ou une intervention chirurgicale.

 

Options pour soulager la douleur

Les options naturelles pour le soulagement de la douleur comprennent :

L'acupuncture, la méditation et le massage sont des options de traitement naturel supplémentaires. Les acides gras tels que les oméga-3 et l'acide gamma-linolénique (AGL) peuvent être utiles dans le traitement des raideurs articulaires et des douleurs arthritiques.

Les AINS et les injections de corticostéroïdes sont souvent de bonnes options pour la douleur et l'inflammation. Vous pouvez également essayer la thérapie par la chaleur et le froid. Appliquez simplement une compresse chaude ou froide sur la zone touchée plusieurs fois par jour pendant 15 à 20 minutes à la fois.

Reposez-vous autant que possible et levez le pied si possible. Utilisez un pansement compressif si nécessaire.

  

Douleur au gros orteil pendant la nuit: Conclusion

La douleur à l'oignon est quelque chose à surveiller, à traiter et à surveiller en conséquence.

Traitez votre corps avec soin et traitez tout symptôme douloureux ou inhabituel dès qu'il apparaît. Gardez les yeux sur votre orteil même après qu'il commence à s'améliorer pour vous assurer que vous guérissez correctement.

Parlez à votre médecin si votre douleur au pied interfère avec vos activités quotidiennes ou s'aggrave avec le temps. Votre médecin peut vous aider à choisir le meilleur plan de traitement.

← Article précédent Article suivant →