Douleur bas ventre et saignement en dehors des règles: Pourquoi et que faire?

Publié par Buddha Apps (Zero Carbon) le

Douleur bas ventre et saignement en dehors des règles: Pourquoi et que faire?

Une douleur au bas ventre et un saignement en dehors des règles est un saignement vaginal qui se produit entre un cycle menstruel et l'autre. Les saignements anormaux sont également indiqués par le nom de métrorragies, spotting et saignements utérins .

 

Douleur bas ventre et saignement en dehors des règles: Les causes

Lorsque des saignements surviennent en dehors de la période des règles et qu'elles s'accompagnent de différentes douleurs, il peut y avoir de nombreuses causes différentes.

Alors que certaines causes peuvent être faciles à traiter, d'autres peuvent être les conséquences d'une maladie grave. Si vous remarquez des taches de sang abondantes ou des saignements avant ou après vos règles, il est important de consulter votre médecin pour faire un test et évaluer les différentes options de traitement après avoir posé un diagnostic.

 

  • croissance anormale de l'utérus ou du col de l'utérus
  • stress
  • un changement dans les thérapies hormonales
  • une fausse couche
  • sécheresse vaginale
  • un déséquilibre hormonal
  • cancer

Le cycle menstruel moyen dure de 21 à 35 jours. Les saignements vaginaux normaux, également appelés cycle menstruel, peuvent durer de quelques jours à une semaine. Tout autre type de saignement en dehors de cette période est considéré comme anormal surtout en présence de douleur au bas ventre et peut être causé par divers facteurs, énumérés ci-dessus. Examinons-les rapidement un par un.

Un saignement vaginal anormal est un flux sanguin qui sort du vagin en dehors de la période menstruelle. Un saignement vaginal anormal peut être :

 

  • Bénin;
  • Abondant.

Un saignement vaginal anormal peut être causé par des problèmes hormonaux ou certaines maladies de l'appareil reproducteur féminin.

 

Saignements vaginaux et douleur au bas ventre: Quand est-ce anormal ?

Les saignements vaginaux sont considérés comme anormaux s'ils surviennent :

 

  • pendant une période en dehors du cycle menstruel régulier
  • si vos règles sont plus légères ou plus abondantes que d'habitude
  • dans les périodes inattendues : avant la puberté , pendant la grossesse , après la ménopause

 

Un saignement vaginal anormal peut être causé par différentes conditions :

 

  • période d' ovulation
  • déséquilibres hormonaux ( syndrome des ovaires polykystiques )
  • prendre des pilules contraceptives
  • présence de dispositifs intra-utérins pour le contrôle des naissances
  • infection des organes pelviens
  • maladies sexuellement transmissibles
  • inflammation de l'utérus

Il existe également des causes moins fréquentes mais potentiellement plus graves qui peuvent expliquer des saignements vaginaux anormaux .

 

Parmi ceux-ci, les principaux sont :

 

  • des maladies telles que l' hyperthyroïdie et le diabète
  • présence de tumeurs dans les organes pelviens
  • situation de stress mental et/ou physique extrême

 

Saignements intermenstruels, douleur pelvienne et déséquilibres hormonaux

L' œstrogène et la progestérone sont les deux hormones qui régulent le cycle. Le spotting intermenstruel peut être causé par des valeurs anormales de ces hormones. Les problèmes avec les ovaires, les problèmes de thyroïde, la prise ou l' arrêt de la pilule contraceptive peuvent affecter l'équilibre hormonal.

Il convient de noter que lors du démarrage de tout type de contraceptif hormonal, des saignements anormaux sont assez fréquents au cours des trois premiers mois. Ces contraceptifs comprennent :

 

  • pilule contraceptive
  • dispositif intra-utérin
  • patch contraceptif
  • implant ou injection contraceptif

Toute perte de sang à la ménopause peut également être causée par des déséquilibres hormonaux, notamment un manque d'œstrogènes . Ces pertes de sang doivent être signalées immédiatement au médecin pour évaluer les causes possibles, notamment les fibromes utérins ou les polypes .

 

 

Saignements vaginaux pendant la grossesse

Pendant la grossesse, des saignements vaginaux peuvent survenir , en particulier au début ou à la fin des règles et accompagnées de douleurs au bas ventre.

 

Les causes peuvent être :

 

  • implantation de l'embryon;
  • avortements spontanés;
  • grossesses extra-utérines ;
  • décollement du placenta ;
  • maladie trophoblastique gestationnelle;
  • polypes placentaires;
  • placenta praevia .

 

Risques de saignements vaginaux anormaux pendant la grossesse

Les cas de saignements vaginaux anormaux peuvent également signifier des problèmes pendant une grossesse .

S'il est vrai que des phénomènes de fuite minimes doivent être considérés comme normaux, tout phénomène de spotting pendant la grossesse doit être soigneusement évalué par le personnel médical.

Un saignement vaginal abondant qui se produit dans les 12 premieres semaines et peut causer de graves problèmes tels qu'une grossesse extra-utérine ou une fausse couche .

Un saignement vaginal abondant qui survient après 12 semaines peut cependant provoquer des urgences obstétricales telles que le placenta praevia , une situation où le placenta est inséré dans la partie basse de l'utérus, risquant ainsi de se détacher subitement pendant l'accouchement.

Des saignements vaginaux anormaux abondants peuvent également survenir après un accouchement ou après un avortement .

C'est parce que l'utérus n'a pas atteint la taille appropriée pour la grossesse, ou parce que du tissu fœtal est resté à l'intérieur de l'utérus lui-même.

En revanche, lorsque des saignements anormaux et douleur au bas ventre touchent des femmes de plus de 40 ans, il est possible qu'il s'agisse d'un indice d'entrée dans la phase de périménopause.

En général, chez une femme sans règles depuis 12 mois, les saignements vaginaux (de quelque ampleur que ce soit) sont toujours considérés comme anormaux et doivent être signalés à un médecin.

 

Saignements vaginaux et fibromes utérins

Les fibromes utérins sont des excroissances cancéreuses qui se forment dans l'utérus . Ils ne sont pas rares chez les femmes qui ont accouché. Leur présence peut entraîner une perte de sang entre un cycle menstruel et le suivant.

 

Saignements vaginaux anormaux et infections

Les saignements vaginaux entre les règles peuvent indiquer une infection des organes reproducteurs. L'infection en cours peut en fait provoquer une inflammation et des saignements. Les principales causes incluent :

 

  • les infections sexuellement transmissibles;
  • douches vaginales;
  • rapports sexuels
  • une maladie inflammatoire pelvienne , caractérisée par une inflammation des organes reproducteurs entraînant des cicatrices.

Même les saignements après les rapports sexuels, par exemple, peuvent être causés par une inflammation ou une sécheresse vaginale .

Des traces de sang dans les pertes vaginales peuvent être un symptôme d'infections génitales. La couleur de la décharge peut souvent aider à identifier le type d'infection ou d'inflammation.

 

  • Fuites transparentes : Ces types de fuites légèrement filamenteuses sont considérées comme des fuites physiologiques et ne s'accompagnent jamais de brûlures ou de démangeaisons.

  • Écoulement jaune : un écoulement jaune avant vos règles, ou pendant la grossesse, peut indiquer la présence d'une cervicite ou d'une vulvovaginite sexuellement transmissible ; parfois, les pertes jaunâtres sont plutôt dues à une infection à levures .

  • Écoulement blanc : Un écoulement mousseux, mousseux, grisâtre ou blanc est souvent le signe d' une vaginose bactérienne (surtout si elle survient après un rapport sexuel ou une hygiène intime).

  • Fuites blanches épaisses : les fuites laiteuses et « crémeuses » sont le symptôme classique de l'infection à Candida albincans .

  • Écoulements verdâtres : Ce type d' écoulement jaune-vert est un symptôme de la trichomonase , surtout s'il est associé à une irritation ou à des démangeaisons intenses.

Quand consulter un médecin en cas de saignement vaginal anormal?

Lorsque vous consultez votre médecin au sujet de saignements anormaux entre les règles , soyez prêt à répondre à des questions sur vos symptômes.

Pour fournir des informations plus précises, il peut être utile de suivre le cycle. C'est donc une bonne idée de noter quand les règles commencent et quand elles se terminent , la lourdeur et la durée du flux et quand et combien de saignements intermenstruels se produisent.

Votre médecin peut également vous poser des questions sur tout autre symptôme que vous présentez et sur les médicaments que vous prenez.

Votre médecin procédera probablement également à un examen physique et pourrait demander un examen pelvien.

Les tests de diagnostic peuvent aider le spécialiste à identifier la cause du saignement. Votre médecin peut vous prescrire un test sanguin pour vérifier les niveaux d'hormones. Une biopsie , qui est un examen des tissus retirés du col de l'utérus ou de la muqueuse de l'utérus, peut être nécessaire . Le médecin peut également demander une échographie .

L'échographie est une technique de diagnostic qui utilise des ondes sonores pour créer une image des organes reproducteurs.

 

Risques de saignements intermenstruels

Dans certains cas, ce type de saignement anormal disparaît de lui-même. Cependant, pour certaines femmes, la cause sous-jacente nécessite un traitement.

Ignorer le problème et éviter un examen médical peut aggraver le problème.

Si la cause du saignement et des douleurs est une infection, un cancer ou une autre maladie grave, les conséquences pourraient mettre la vie en danger.

 

Prévenir les saignements vaginaux accompagnés de douleur

La capacité à prévenir les saignements vaginaux intermenstruels dépend de la cause sous - jacente . Cependant, dans certains cas, il existe des mesures préventives qui peuvent aider.

Il est important, par exemple, de maintenir un mode de vie sain et un poids normal , car le surpoids peut entraîner des cycles menstruels anormaux.

Si vous prenez la pilule contraceptive , il est bon de le faire en suivant les instructions pour éviter un déséquilibre hormonal. Il est également conseillé de pratiquer une activité physique modérée pour rester en bonne santé et réduire le stress .

Pour gérer la douleur, l'ibuprofène ou le naproxène peuvent être utilisés, ce qui peut réellement aider à réduire les saignements . Il est recommandé d'éviter de prendre de l'aspirine, ce qui peut augmenter le risque de saignement.

 

Traitement de la douleur bas ventre et saignement en dehors des règles:

En cas de spotting , les traitements recommandés dépendent en grande partie de la cause du saignement.

S'il s'agit de pathologies ou de troubles antérieurs, la maladie doit être maîtrisée.

Si, en revanche, elles sont le résultat de déséquilibres hormonaux, de traitements de fertilité ou de traitements anticonceptionnels, il est bon de contacter un gynécologue pour convenir du meilleur traitement à suivre.

← Article précédent Article suivant →