Douleur au mollet et sciatique: Pourquoi et que faire?

Publié par Buddha Apps (Zero Carbon) le

Douleur au mollet et sciatique: Pourquoi et que faire?

Si vous avez déjà souffert de sciatique au mollet, vous savez à quel point cela peut être douloureux et perturbateur. La sciatique peut vous empêcher de faire les choses les plus élémentaires telles que marcher, vous pencher ou vous asseoir et interrompre gravement votre vie. Douleur au mollet et sciatique, voici tout ce qu'il faut savoir.

 

Si vous souffrez de sciatique au mollet, il est essentiel que vous compreniez quelle est la cause de votre sciatique, les options d'évaluation et de traitement qui s'offrent à vous et qui vous devriez voir pour retrouver votre santé.

 

Douleur au mollet et sciatique: Ce qu'il faut savoir

Le nerf sciatique est le nom du nerf le plus long de votre corps. Il est en fait composé de deux racines nerveuses qui sortent de la colonne lombaire inférieure et de trois racines nerveuses qui sortent du sacrum.

Il se déplace du bas du dos à travers vos fesses et le long de votre cuisse jusqu'au genou, au mollet, au pied et aux orteils. Votre cerveau se connecte aux muscles de la jambe et des pieds via le nerf sciatique, contrôlant l'activité musculaire et la sensation dans votre jambe. Elle est vitale pour le contrôle de vos mouvements, de vos sensations et de votre équilibre.

 

Qu'est ce que la sciatique?

La sciatique est en fait le terme que nous utilisons pour décrire toute douleur ou tout symptôme, tel que des picotements ou un engourdissement qui se déplacent le long du nerf sciatique. Tout comme le mot « maux de tête », il ne s'agit pas d'un diagnostic réel de vos problèmes, mais simplement d'une description précise de l'emplacement de votre douleur.

La douleur sciatique peut aller d'une douleur légère à des niveaux de douleur d'une intensité aussi sévère. Des tâches simples telles que marcher, se pencher, s'asseoir ou même simplement se lever peuvent être difficiles et dans certains cas impossibles.

 

 

Sciatique neurogène

Dans la sciatique neurogène, la douleur est causée par la compression du nerf sciatique ou des racines nerveuses plus petites qui le forment, les symptômes peuvent varier en gravité en raison de la pression exercée sur le nerf. Cela peut être causé par une variété de problèmes, des disques bombés aux muscles tendus.

Les disques entre les vertèbres peuvent gonfler, hernie ou séquestrer (éclater) provoquant une pression directe sur les nerfs quittant la colonne vertébrale. Une pression directement sur la moelle épinière depuis l'intérieur de la colonne vertébrale peut également compromettre la fonction du nerf sciatique. Les muscles tendus des fesses et du haut des jambes peuvent également irriter et exercer une pression sur le nerf sciatique.

Dans la plupart de ces cas, la douleur à la jambe et la douleur au mollet est pire que la douleur au dos et décrite comme une douleur aiguë, brûlante et lancinante. Elle est souvent associée à une sensation d'engourdissement, de fourmillements, de sensation de chaud et de froid et de faiblesse musculaire.

Avec la sciatique neurogène, il y a généralement des résultats anormaux à l'examen neurologique tels qu'une perte des réflexes normaux, une faiblesse musculaire et des changements sensoriels.

 

Qui est à risque de sciatique au mollet?

On estime que plus de 40 % de la population souffrira d'une sciatique à un moment donné. L'âge le plus courant pour développer une sciatique se situe entre 40 et 50 ans, mais cela peut affecter n'importe quel groupe d'âge.

Les principaux facteurs de risque associés à la sciatique sont les patients qui ont

 

  • Dégénérescence vertébrale préexistante
  • Perte du mouvement normal de la colonne vertébrale
  • Un mode de vie sédentaire
  • Emploi impliquant des travaux lourds, notamment le levage
  • Diabète

 

Les causes de la douleur au mollet due à la sciatique

 

Hernie discale

Le disque intervertébral est constitué d'anneaux externes de cartilage à l'intérieur desquels se trouve un centre mou appelé nucleus pulposus.

Lorsque le disque est bombé (prolapsus), la polypose du noyau s'est déplacée avec le disque, mais elle reste contenue dans les anneaux cartilagineux externes. Un disque bombé est très fréquent chez les patients de plus de 40 ans.

Lorsque le disque fait une hernie (séquestration), ce matériau mou s'échappe du disque par des déchirures qui se produisent dans les fibres externes du cartilage appelées déchirures annulaires.

Les racines nerveuses sont extrêmement sensibles et la douleur sciatique qui s'ensuit est causée par une irritation des racines nerveuses de la colonne vertébrale, une inflammation causée par des protéines contenues dans le matériau du disque ou une combinaison des deux.

Ils sont causés par une faiblesse préexistante dans l'anneau ou une augmentation soudaine de la pression à travers le disque, une mauvaise posture au fil du temps endommageant les disques, une charge inattendue soudaine ou un accident de véhicule à moteur.

 

 

Les symptômes de la sciatique au mollet

  • Douleur aiguë, lancinante ou brûlante
  • Engourdissement 
  • Faiblesse lors du déplacement de la jambe ou du pied,
  • Sensation de choc électrique
  • Sensations de brûlures ou de picotements
  • Impossibilité de remonter le pied (marche sur talons)
  • Faiblesse en soulevant le gros orteil ou la cheville
  • Douleur et/ou engourdissement sur le dessus du pied, en particulier entre le gros orteil et le deuxième orteil.
  • Douleur et/ou engourdissement sur le côté ou à l'extérieur du pied ;
  • Difficulté à soulever les talons du sol

Ces symptômes varient en fonction de nombreux facteurs différents, y compris la cause et l'emplacement des symptômes. Bien que ces symptômes puissent être graves et débilitants, il est rare que le nerf sciatique soit endommagé de façon permanente.

 

 

Comment trouver la cause de la sciatique au mollet qui provoque la douleur?

Une anamnèse et un examen approfondis doivent être effectués pour déterminer la cause de votre sciatique.

 

Historique

Pour diagnostiquer ce qui cause réellement votre sciatique, la première étape consiste à obtenir un historique complet de votre douleur et de vos symptômes. On vous demandera l'emplacement de vos symptômes, quels mouvements aggravent la douleur et ce que vous trouvez soulage la douleur.

Souvent, des informations spécifiques à ce stade commencent à indiquer l'emplacement de la cause. Certains symptômes sont uniques en fonction de la cause sous-jacente de la sciatique. Par exemple, plier le corps en arrière ou marcher plus qu'une courte distance aggravera souvent les symptômes sciatiques lorsque la sténose vertébrale en est la cause. Plier le corps en avant peut déclencher des symptômes si la cause est une hernie discale lombaire.

 

 

Traitement

De nombreuses personnes souffrant de sciatique causant une douleur au mollet s'améliorent en quelques semaines ou quelques mois en utilisant une approche fonctionnelle du traitement sans chirurgie.

Si vous souffrez de sciatique, cela est probablement dû à un problème mécanique fonctionnel dans votre colonne vertébrale. L'objectif initial de votre traitement est d'éliminer l'irritation du nerf, de réduire l'inflammation dans la région et d'améliorer le mouvement de votre colonne vertébrale.

Il est important de vous empêcher d'aggraver le problème en évitant les activités telles que se pencher, se soulever et rester assis de façon prolongée. Dans les cas graves, vous aurez besoin d'analgésiques et de médicaments anti-inflammatoires pour aider à contrôler les symptômes pendant que la cause est éliminée. Au départ, les exercices d'étirement sont également une partie importante de votre traitement.

La chose la plus importante est qu'une fois que votre état s'est stabilisé, votre professionnel de la santé élabore un programme de traitement individuel et un régime d'exercices pour éliminer la cause sous-jacente de votre sciatique.

 Pour le petit nombre de personnes qui, lorsque la douleur est sévère ou ne s'améliore pas avec un traitement conservateur, une approche de traitement plus structurée, et éventuellement une intervention chirurgicale, peut être la meilleure option pour soulager la douleur et prévenir ou minimiser la douleur et/ou le dysfonctionnement futurs .

La chirurgie doit être un dernier recours et est parfois nécessaire, surtout si le contrôle des intestins et de la vessie est affecté. Si votre chiropraticien a des doutes sur la cause de vos problèmes ou s'il peut vous aider, il vous référera à votre médecin ou à un chirurgien de la colonne vertébrale pour un autre avis.

 

La chirurgie est nécessaire quand:

  • Douleur sévère au mollet qui a persisté pendant plus de six semaines
  • Douleur qui n'est pas soulagée après tous les traitements non chirurgicaux tels que la chiropratique, le traitement médicamenteux et les injections
  • Limitations sévères de la capacité du patient à participer aux activités quotidiennes normales

 

 

 

En combien de temps la douleur au mollet passera-t-elle?

Le processus de guérison prend du temps et varie d'une personne à l'autre, souvent en fonction de la gravité de la maladie et de l'historique de la plainte. Cependant, votre degré d'activité et de conformité dans votre propre traitement influencera votre temps de récupération.

Le temps de récupération peut prendre des jours, des semaines ou même des mois selon la cause de votre douleur et variera d'une personne à l'autre.

 

← Article précédent Article suivant →