Douleur au mollet au repos: Pourquoi et que faire?

Publié par Buddha Apps (Zero Carbon) le

Douleur au mollet au repos: Pourquoi et que faire?

Il existe de nombreux déclencheurs de douleur au mollet au repos, car le mollet est fortement sollicité au quotidien. La douleur au mollet peut indiquer des blessures sportives inoffensives ainsi qu'un signe de surmenage. Dans les cas extrêmes, cependant, ils peuvent également être un avertissement de maladies plus dangereuses telles que la thrombose .

Même si vous devez parfois consulter un médecin, la plupart des différentes causes de douleur au mollet sans rien faire peuvent être traitées vous-même avec des mesures simples. Nous vous donnerons des conseils pratiques pour savoir pourquoi votre mollet fait mal et surtout comment agir.

 

Causes de la douleur au mollet au repos

Le plus souvent, si vos mollets sont douloureux au repos, cela est dû aux muscles du mollet. Les trois muscles puissants à l'arrière de la jambe sont actifs à chaque pas. Cependant, selon le moment où la douleur au mollet survient, il existe différentes causes possibles :

La douleur au mollet lors de la marche peut être causée par des muscles tirés, des fibres musculaires déchirées ou des muscles durcis .

Mais dans le cas présent, une douleur au mollet au repos peut indiquer un problème au niveau des vaisseaux ou des nerfs associés .

 

Crampes

En cas de douleurs au mollet la nuit ou de crampes , il faut penser à des troubles de l' équilibre salin du sang (possibilité de perte d' électrolytes ou de liquide).

Les crampes nocturnes au mollet ainsi que la douleur, l'agitation et les picotements dans le mollet peuvent également être des signes du syndrome des jambes sans repos . La maladie neurologique affecte les mollets et les jambes pendant les phases de repos et de relaxation et donc surtout la nuit pendant le sommeil.

Les maladies sous-jacentes telles que le diabète sucré peuvent également favoriser les crampes (nocturnes) dans les jambes. D'autres déclencheurs possibles de crampes au mollet sont, par exemple, les maladies de la glande thyroïde ou des reins. En outre, certains médicaments, tels que les bêta-bloquants ou les œstrogènes artificiels, peuvent provoquer des crampes musculaires comme effet secondaire.

 

Douleur musculaire

Si vous ressentez soudainement une douleur au mollet au repos mais après l'exercice, par exemple après un jogging, il s'agit dans de nombreux cas d'une douleur musculaire inoffensive . Le muscle est acide à cause de la tension, ce qui provoque des douleurs. Parfois, un véritable durcissement musculaire peut être ressenti.

Typiquement, une douleur au mollet causée par des muscles endoloris survient un à deux jours après un entraînement intense.

Cela peut être corrigé par un traitement doux, de la chaleur, en alternant des douches chaudes et froides et des onguents qui favorisent la circulation sanguine. L'exercice ne doit pas être repris tant que les symptômes n'ont pas disparu. La chaleur n'est utile que si vous avez des muscles endoloris. Pour les autres blessures sportives, c'est plutôt contre-productif.

En prévention, il est conseillé de choisir un niveau de charge qui correspond au niveau d'entraînement.

En plus des douleurs musculaires, les douleurs au mollet après l'exercice peuvent également avoir d'autres causes. 

 

La tension musculaire

Les tensions musculaires sont une cause fréquente de douleur au mollet liée à l'exercice. Classiquement, la douleur jaillit brutalement au mollet, car le tissu musculaire est saccadé étiré par un stress excessif ou certains mouvements, comme un freinage brusque ou un sprint. La fatigue musculaire est donc une blessure typique qui peut être responsable de douleurs au mollet pendant l'effort.

En cas de fatigue , le muscle doit d'abord être épargné. Le refroidissement soulage la douleur et réduit le flux sanguin vers le muscle. La question de savoir si les blessures musculaires peuvent être évitées par l'échauffement est controversée.

 

Déchirure musculaire

Une fibre musculaire déchirée est une blessure plus prononcée. Il en résulte de petites déchirures pouvant aller jusqu'à la déchirure complète d'une ou plusieurs fibres musculaires. Si une douleur soudaine au mollet survient à la suite d'une telle blessure, la règle dite PECH est très utile:

 

P : Terminez l'entraînement, évitez le stress du mollet.

E est : Refroidir le muscle blessé, par exemple avec un sac de glace, des onguents sportifs rafraîchissants, de la glace pulvérisée ou simplement de l'eau froide du robinet.

Compression: Par un enroulement élastique est exercée une pression externe sur les cellules musculaires lésées, arrêtant le flux sanguin musculaire et empêchant ainsi la formation d'un hématome douloureux. Cependant, une telle compresse ne doit pas être utilisée en cas de troubles circulatoires connus.

Hochlagern: Aussi, l'élévation de la jambe, par exemple, sur un coussin, la prévention d'autres Einblutens utilisés dans le muscle.

Les ruptures complètes d'un muscle entier sont extrêmement rares et surviennent davantage dans le cadre de sports de compétition ou d'accidents dits à grande vitesse, par exemple des accidents de la circulation ou des chutes en ski.

 

Crampe après l'exercice

Les crampes aux mollets sont également courantes après l'exercice. La douleur soudaine, semblable à une crampe, d'un côté ou même des deux côtés peut être brisée en étirant le muscle du mollet. Le pied doit être passivement poussé ou tiré vers le haut vers l'arrière du pied avec le genou tendu.

Une crampe au mollet est souvent causée par un réflexe défectueux de la moelle épinière, dans lequel certains muscles sont hyperactifs et d'autres sont inhibés dans leur activité.

Les autres causes sont les troubles circulatoires, le rétrécissement du canal rachidien, les médicaments et de nombreux autres déclencheurs possibles qui conduisent à une contraction involontaire du muscle (contraction musculaire).

Le traitement des crampes au mollet dépend de la cause. La question de savoir si la consommation de magnésium peut contrecarrer les spasmes musculaires est scientifiquement controversée.

En cas de convulsions régulières, un avis médical doit être demandé afin d'exclure d'autres causes traitables.

 

 

 

5 faits sur la douleur au mollet au repos

 

L'importance du tendon d'Achille dans les douleurs sévères au mollet

Un coup soudain dans la partie inférieure du mollet ou à l'endroit où il rencontre le talon indique une rupture du tendon d'Achille . Le tendon d'Achille relie les muscles du mollet aux os du talon et peut se déchirer en cas de stress soudain, très élevé ou en raison de dommages antérieurs. Les causes typiques de blessures sont les mouvements de départ rapides, par exemple dans le football.

Marcher est presque impossible par la suite, une ecchymose et un gonflement se développent . Parfois, l'écart dans le tendon d'Achille peut être ressenti de l'extérieur. En règle générale, le diagnostic peut être posé par l'examen clinique, l'échographie et parfois l' IRM .

Selon l'étendue et l'âge de la blessure, la thérapie va d'un plâtre de paris ou d'une orthèse à une opération.

 

Douleur au mollet avec douleur au genou

Dans certains cas, une douleur au mollet survient également avec une douleur au genou . Parce que parfois la douleur va du genou au mollet ou irradie à travers l'approvisionnement en fibres de la douleur articulaire. Dans les blessures au genou, la flexion ou l'étirement de l'articulation est la plus douloureuse, tandis que les blessures au mollet sont plus susceptibles de causer de la douleur lorsque le pied est levé et abaissé .

Les douleurs au creux du genou en particulier peuvent migrer vers le mollet. Si vous ressentez également un gonflement du creux du genou, il peut s'agir d'un gonflement de la capsule articulaire du genou ( kyste de Baker ). Une douleur de pression dans le genou et le mollet peut indiquer dans de rares cas une thrombose.

 

Douleur au mollet avec thrombose

La thrombose est un caillot de sang dans une veine, le plus souvent dans les veines profondes de la jambe. Les symptômes typiques de la thrombose sont une douleur et une sensation de lourdeur dans le mollet et un gonflement du bas de la jambe. Il y a souvent un gonflement du mollet affecté pouvant atteindre plusieurs centimètres.

La thrombose est un tableau clinique dangereux car le caillot peut se détacher de la paroi du vaisseau et entrer dans la circulation pulmonaire avec la circulation sanguine, où il peut se bloquer et entraîner une réduction du flux sanguin vers les poumons ( embolie pulmonaire ). Si une thrombose est suspectée, il est indispensable de consulter un médecin. Le diagnostic repose sur un examen clinique, une échographie et certains tests de laboratoire .

 

Le risque de thrombose est particulièrement augmenté dans certains cas :

  • après les opérations
  • dans le cancer
  • chez les femmes enceintes
  • chez les jeunes femmes qui fument et qui prennent également des contraceptifs oraux
  • après une longue immobilisation d'une jambe
  • par exemple avec un plâtre de paris
  • après un long trajet
  • après un long vol

 

Si l'un des facteurs de risque s'applique, la douleur au mollet doit être prise particulièrement au sérieux.

 

Varices inconfortables

Les varices (varices) sont également un problème vasculaire. Il existe un système veineux superficiel et profond sur le bas des jambes, dont le travail consiste à ramener le sang des jambes vers le cœur. En cas de défaillance du système veineux profond, le sang reflue dans les veines superficielles et celles-ci apparaissent visiblement sous la peau.

Les conséquences sont une sensation de lourdeur et de tension dans les jambes, des gonflements et des crampes nocturnes dans les mollets. Les symptômes surviennent principalement après une station debout prolongée ou le soir.

Les options de traitement vont des mesures conservatrices, telles que les bas de contention, à l'ablation des varices par certaines procédures interventionnelles ou une opération.

 

Douleur au mollet pendant la grossesse

Pendant la grossesse, de nombreuses femmes se plaignent de douleurs intenses aux mollets et d'une sensation de lourdeur dans les jambes. Cela est dû à l'affaissement du sang dans les jambes, qui augmente de volume pendant la grossesse.

De plus, le tissu devient plus mou en préparation à la naissance et les vaisseaux sanguins sont plus difficiles à transporter le sang des jambes vers le centre du corps. L'utérus en croissance peut également pincer les nerfs.

La rétention d'eau ( œdème ) se produit dans les jambes, ce qui peut provoquer des picotements, une sensation de fourrure et des douleurs. Des bas de contention et une alternance de douches froides et chaudes sont recommandés. Il faut éviter de rester debout ou assis pendant de longues périodes.

 

Le mollet fait mal au repos avec une hernie discale

Une douleur isolée au mollet est plutôt atypique pour une hernie discale . Si la douleur irradie du dos en passant par les cuisses jusqu'aux mollets, il peut s'agir d'une protrusion ou d'un prolapsus du disque intervertébral. La douleur peut parfois ressembler à des muscles endoloris.

Selon l'emplacement de la hernie discale, la douleur s'étend également aux pieds. Le disque intervertébral appuie sur les nerfs de la moelle épinière, qui alimentent la sensibilité et les muscles de la jambe. Les personnes concernées se plaignent de douleurs, d'engourdissements, de picotements et, dans le pire des cas, de paralysie d'une ou des deux jambes.

Les personnes de tout âge peuvent souffrir d'une hernie discale. Les déclencheurs sont souvent un stress excessif ou un stress incorrect sur le dos sur une longue période de temps ou simplement des signes d'usure liés à l'âge.

Si vous soupçonnez une hernie discale, vous devriez consulter un médecin rapidement. Cela doit arriver rapidement s'il y a une paralysie ou des problèmes de miction ou de selles.

 

 

 

Quelles solutions?

Comme indiqué, il existe de nombreux déclencheurs différents de la douleur au mollet au repos. Pour le traiter correctement, il faut en connaître la cause. Il est utile d'examiner les circonstances qui l'accompagnent. Souvent, vous pouvez vous aider avec des mesures simples.

Si la tension musculaire est à l'origine de la douleur dans le mollet, cela peut aider de les étirer pour soulager la tension. Des exercices spéciaux pour les jambes et les pieds peuvent également être utiles ici.

← Article précédent Article suivant →