Douleur intercostale et stress: Pourquoi et que ?

Publié par Buddha Apps (Zero Carbon) le

Douleur intercostale et stress: Pourquoi et que ?

 

Notre cage thoracique entourant nos poumons est un système dynamique, conçu pour adapter sa fonction pour nous aider lorsque nous en avons besoin, mais aussi pour être aussi efficace que possible.

Lorsque nous nous reposons, dormons ou sommes dans un état détendu, nous utilisons principalement notre muscle diaphragme, qui est un grand muscle en forme de parachute autour de notre taille sous nos côtes inférieures, pour amener l'air dans nos poumons.

Ce système est efficace et efficient afin d'atteindre son objectif sans trop de perte d'énergie.

Lorsque nous avons besoin de plus d'oxygène dans nos poumons, par exemple lorsque nous devons fuir quelque chose ou combattre quelque chose, les muscles qui s'attachent de nos côtes supérieures (près de notre sternum) à notre cou, tirent notre cage thoracique vers le haut pour permettre à l'air d'être aspiré dans nos poumons. Cela aide à pouvoir respirer plus profondément que simplement notre diaphragme ou nos côtes inférieures.

Notre corps fonctionne au besoin pour nous donner plus d'air si nous en avons besoin, ou être efficace le reste du temps. Si nous utilisons continuellement les deux systèmes, les muscles se fatiguent et peuvent entraîner une tension du cou et des épaules, entraînant des douleurs.

 

 

Douleur intercostale et stress: Souvent liés

Les déclencheurs courants qui peuvent nous rendre dans un état d'alerte accru peuvent être le stress ou l'anxiété qui peuvent entraîner de la douleur, de la tension, de l'hyperventilation et de l'insomnie, entre autres.

Si nous apprenons à contrôler notre respiration et pouvons respirer efficacement, alors nous sommes en mesure de réduire cette tension.

Effets du stress/anxiété

Lorsque nous sommes stressés ou anxieux, notre esprit incite notre corps à penser qu'il doit être dans un état de vigilance accru tout le temps, ce qui peut entraîner des mouvements excessifs des côtes supérieures, une fatigue musculaire, des douleurs au cou et des maux de tête. Cela affecte la qualité de notre sommeil et peut affecter les temps de guérison musculaire lorsque nous nous blessons ou sommes fatigués.

 

Comment faire passer la douleur?

Un exercice simple consiste à contrôler votre respiration à un état lent lorsque vous vous détendez ou dormez. Cela ne nécessite que votre attention sur votre respiration et de la ralentir jusqu'à ce qu'elle revienne à un rythme lent et régulier. Cela aide à améliorer la quantité d'oxygène que votre corps reçoit et à calmer votre niveau de stress.

 

← Article précédent Article suivant →