Douleur en bas du dos et au fessier: Pourquoi et que faire?

Publié par Buddha Apps (Zero Carbon) le

Douleur en bas du dos et au fessier: Pourquoi et que faire?

Les douleurs au bas du dos et au fessier, souvent accompagnées d'une restriction des mouvements, sont un symptôme fréquent chez les médecins généralistes et les physiothérapeutes. 

Elle peut survenir chez les personnes ayant un style de vie sédentaire et peut souvent se présenter chez l'athlète après un certain âge.

 

Causes de la douleur en bas du dos et au fessier

Les douleurs dans le bas du dos et les fesses sont le plus souvent causées par des blessures mineures aux muscles et aux ligaments du bas du dos. Les causes incluent les blessures sportives, la position debout ou assise prolongée, une mauvaise posture, le levage dans des positions inconfortables et un style de vie sédentaire. 

Une lésion discale  dans le bas du dos peut exercer une pression sur les nerfs de la colonne vertébrale, ce qui peut provoquer des douleurs aux fesses et aux jambes (sciatique). L'arthrose ou une pathologie plus grave de la colonne vertébrale peut également provoquer des douleurs de ce type dans les fesses et les jambes.

 

Évaluation initiale

Votre médecin généraliste ou physiothérapeute déterminera d'abord la nature de votre douleur et son apparition. 

Ceci est important pour les aider à déterminer la cause du problème et à établir un diagnostic de travail. Ils essaieront d'établir comment votre douleur a commencé, par exemple s'il s'agissait d'une blessure spécifique ou si la douleur s'est développée au fil des semaines ou des mois. 

Si les symptômes que vous décrivez ne peuvent pas être expliqués comme ayant une cause mécanique, c'est-à-dire une blessure ou un problème de type surutilisation, ou si d'autres problèmes médicaux sont liés à votre douleur, vous pouvez être référé pour des investigations supplémentaires telles qu'une radiographie, IRM, tomodensitométrie, densité osseuse ou tests sanguins. 

Dans la plupart des cas, une enquête plus approfondie n'est pas nécessaire, car la majorité des cas de lombalgie relèveront de la partie mécanique, ceux-ci peuvent normalement être gérés par votre physiothérapeute et votre médecin généraliste.

 

Les habitudes à prendre

Avec une blessure aiguë, c'est-à-dire une blessure survenue récemment, par exemple suite à une chute, une flexion et un soulèvement, ou même simplement un éternuement, les conseils suivants sont utiles pour aider à reprendre une activité normale le plus rapidement possible.


Rester actif

Essayez de mener une vie aussi normale que possible, évitez les positions soutenues pendant de longues périodes. Des analgésiques en vente libre peuvent être utilisés si nécessaire. Progressez progressivement vers des activités plus actives sur une période de temps. La plupart des maux de dos s'amélioreront dans les premiers jours et disparaîtront dans les six semaines.


Retour à l'exercice

En règle générale, le retour à l'exercice modéré est une bonne chose. Assurez-vous que l'exercice est bien dans vos capacités et que vous évitez tout exercice de type impact ou soulever des charges lourdes au départ. Concentrez-vous sur l'entraînement à la mobilité et à la stabilité. Augmentez votre régime d'entraînement sur une période de plusieurs semaines, revenez à votre routine normale.


Rôle de la physiothérapie

Si votre mal de dos persiste ou si vous souffrez beaucoup, vous devriez demander l'avis d'un physiothérapeute. Un physiothérapeute sera en mesure de vous fournir une évaluation et un examen approfondis, il sera en mesure d'élaborer un diagnostic de travail et un plan de traitement spécifique à vos besoins. 

Si nécessaire, leur approche thérapeutique peut inclure des techniques de thérapie manuelle, l'utilisation de l'électrothérapie, la prescription d'exercices spécifiques, l'acupuncture et des conseils sur la posture et l'ergonomie.

 

Pilates et prévention

Il est important d'éviter qu'une blessure aiguë ne devienne une maladie chronique. La recherche montre que l'entraînement basé sur le Pilates peut aider à assurer la force et la stabilité à long terme des muscles du tronc et du dos. 

L'exercice basé sur le Pilates pour la stabilité du tronc aide particulièrement ceux qui font peu d'exercice normal et ceux qui ont des maux de dos chroniques. Le Pilates se concentre sur le renforcement et l'allongement de groupes musculaires spécifiques pour améliorer la flexibilité fonctionnelle, la force et la posture.


La technique Pilates a été modifiée pour convenir à toutes les personnes ayant différents niveaux de forme physique. Un style de vie sédentaire peut affaiblir les muscles abdominaux, raccourcir les muscles du dos et des jambes, s'affaisser les épines et arrondir les épaules vers l'avant. Tous ces changements peuvent entraîner des maux de dos, des douleurs chroniques au cou et aux épaules.


Il a été démontré que le Pilates aide à résoudre les problèmes de dos tenaces car il se concentre sur les « muscles puissants » entre la base des côtes et le plancher pelvien. Les exercices abdominaux traditionnels, en se concentrant sur le « six pack », ne ciblent pas les groupes musculaires abdominaux les plus faibles et les plus profonds. 

L'entraînement Pilates commence par les couches musculaires les plus profondes, puis passe aux muscles les plus superficiels. Se concentrer sur la stabilisation du tronc aidera à soutenir le bas du dos. Cela signifie renforcer votre dos, vos fesses, vos fléchisseurs de hanche et votre plancher pelvien.

← Article précédent Article suivant →