Douleur au bas ventre pendant la grossesse a 1 mois: Pourquoi et que faire?

Publié par Buddha Apps (Zero Carbon) le

Douleur au bas ventre pendant la grossesse a 1 mois: Pourquoi et que faire?

Pendant la  grossesse,  les  douleurs abdominales  sont très fréquentes chez presque toutes les femmes enceintes surtout les douleurs au bas ventre pendant la grossesse à 1 mois.

Normalement, cette douleur abdominale est diffuse et change de localisation avec les mouvements de la femme. Mais en quoi ces douleurs sont-elles normales?

 

Douleur au bas ventre pendant le premier mois de grossesse: Les causes

 

L'abdomen est sensible et distendu.

Des bruits digestifs se font entendre et la mère a l'estomac lourd.

La douleur n'apparaît jamais en concomitance avec d'autres symptômes comme des saignements, de la fièvre, une sensation d'étouffement...

Il est important de savoir que toute douleur qui n'est pas le cas sera causée par des raisons autres que la grossesse elle-même.

 

Les gaz

L'excès de gaz est la cause la plus fréquente de douleurs en bas du ventre en début de grossesse.. Il faut tenir compte du fait que 90 % des gaz de notre tube digestif sont d'origine externe, c'est-à-dire de l'air que nous avalons, et les 10 % restants sont le produit de bactéries intestinales.

 

Des muscles plus détendus

Des niveaux élevés de  progestérone  détendent les muscles de tout le corps, y compris ceux du système digestif. Cela signifie que l'intestin ne se contracte pas aussi efficacement et que son contenu (nourriture ou gaz) stagne et s'accumule, provoquant une distension générale.

 

Les utérus grandit et se comprime

La taille de l'utérus augmente chaque semaine, déplaçant les viscères abdominaux vers l'arrière et vers le haut. La compression de ces nerfs et des nerfs voisins provoque des douleurs. La paroi abdominale s'étire également au fur et à mesure que l'utérus grossit, provoquant même une  diastasis recti  (séparation des muscles antérieurs de la paroi abdominale) qui peut être douloureuse les premiers jours.

 

Quand aller aux urgences?

Les douleurs abdominales peuvent être un signal d'alarme majeur pour d'autres problèmes plus graves. Les plus courants pendant la grossesse sont :

 

Avortement

Au cours des trois premières semaines de grossesse, les pertes de sang sont fréquentes  . Lorsqu'elle s'accompagne de douleurs abdominales, un éventuel avortement en cours est d'autant plus suspecté et il faut se rendre à l'hôpital pour que le médecin vérifie l'état de la embryon par échographie.

 

Grossesse extra-utérine

Parfois, l'ovule ne s'implante pas à l'intérieur de l'utérus et le fait dans ou à proximité d'une trompe de Fallope, d'un ovaire. C'est une grossesse extra-utérine, qui passe inaperçue au début mais au fil des jours, la femme enceinte remarquera de fortes douleurs abdominales accompagnées de spottings vaginaux sanglants.

Le plus important est d'aller chez le médecin lorsqu'une éventuelle grossesse est suspectée afin qu'il puisse confirmer l'emplacement de l'ovule à l'intérieur de l'utérus.

 

Prééclampsie

La douleur abdominale typique du prééclampsie Elle apparaît dans la  partie supérieure de l'abdomen, juste en dessous des côtes , et est due au fait que les valeurs d'hypertension artérielle provoquent une distension du foie avec douleur.

Il est important de consulter un médecin si la douleur ne s'arrête pas, et plus particulièrement s'il existe des  maux  de tête caractéristiques avec troubles visuels.

 

Appendicite et autres pathologies

Les femmes enceintes peuvent souffrir d'appendicite, mais la grossesse n'augmente ni ne diminue le risque de l'avoir. Le traitement direct est l'ablation de l'appendice par une opération chirurgicale et la grossesse n'empêche pas sa réalisation. D'autres maladies pouvant causer des douleurs abdominales sont les infections urinaires, constipation, gastro-entérite ou hépatite.

← Article précédent Article suivant →