Douleur au quatrième orteil: Pourquoi et que faire?

Publié par Buddha Apps (Zero Carbon) le

Douleur au quatrième orteil: Pourquoi et que faire?

Les métatarsiens sont les os longs qui s'articulent avec les orteils . Le 4e métatarsien est situé à l' avant - pied et se connecte aux os cunéiformes et cuboïdes (os tarsiens), en plus d'être impliqués par la musculature intrinsèque. Ce sont des structures fondamentales pour le maintien et l'adaptation des pieds aux dénivelés les plus variés.

Parce qu'ils sont situés dans la région centrale du pied, ces os sont sujets à plusieurs blessures, à la fois traumatiques et chroniques (qui se produisent sur une période de temps) et qui provoquent une douleur au quatrième orteil. Les diagnostics possibles liés à ces douleurs peuvent impliquer une métatarsalgie , un névrome de Morton , une arthrose ou des fractures de stress.

 

Les causes de la douleur au quatrième orteil

La surcharge de la tête des os métatarsiens est la principale cause de l'apparition de douleurs dans cette région du pied. L'utilisation de chaussures à talons hauts ou la pratique excessive d'activités physiques intenses, avec talons et impact sur les pieds, sont les causes les plus fréquentes de surcharge de ces os.

Les personnes qui travaillent debout pendant de longues heures ou qui sont en surpoids ont également tendance à avoir plus de douleur dans cette partie de l'avant-pied.

 

Coups

 Les joueurs de football traumatisés subissent souvent de forts impacts dans la zone où se trouvent les métatarses, qui peuvent également être causés par des chutes d'objets dans cette région. Aussi simples qu'ils puissent paraître, ces types d'accidents peuvent entraîner des blessures ou des fractures de ces os et doivent être traités avec soin.

 

Chaussures inappropriées

L'utilisation prolongée de chaussures à talons, rigides, serrées et qui exagèrent la pression sur les pieds peut favoriser l'apparition de douleurs au niveau des métatarses et donc du quatrième orteil. Ces types de chaussures modifient la biomécanique du corps, poussant le poids de l'individu vers l'avant, ce qui entraîne une surcharge de certaines zones du pied.

Les femmes sont beaucoup plus touchées par ce type d'inconfort, précisément parce que ce sont elles qui portent des chaussures à talons hauts au cours de leur vie quotidienne.

 

Névrome de Morton

Commun pour les troisième et quatrième orteils, c'est une pathologie liée à l'épaississement d'un nerf. Les personnes atteintes du névrome de Morton ont la sensation de marcher sur des balles.

 

Les cors

Les cors sont les réponses naturelles du corps à la pression et à la friction reçues dans certaines régions du corps. Ils sont fréquents chez les personnes qui portent des chaussures rigides et des talons hauts.

 

Métatarsalgie

C'est une inflammation de la tête des métatarses causée par une surcharge excessive de ces os. Elle est fréquente chez les femmes qui portent très souvent des talons hauts.

 

Pied plat

Ces différences anatomiques, normales dans la population, affectent l'angle de la voûte plantaire des pieds : dans le pied plat, la voûte plantaire est plate ; tandis que dans le pied creux, la voûte plantaire est accentuée. De ce fait, la charge qui devrait être partagée avec les orteils finit par s'imposer ou augmenter sur les métatarsiens.

 

Maladie de Freiberg

Elle affecte généralement le cartilage de la deuxième tête métatarsienne chez les adolescents. Elle génère des gonflements et des douleurs bien localisées. Ces déformations rendent les orteils plus rigides lors de la marche et finissent par exercer une pression excessive sur la tête des métatarses, contribuant à l'apparition de callosités ou d'inflammations.

 

Arthrose

C'est la dégénérescence du cartilage de l'articulation et peut provoquer des raideurs, des rougeurs et des douleurs dans les doigts. S'agissant d'une pathologie évolutive, elle doit être traitée dès les premiers signes d'atteinte cartilagineuse.

 

Prévention et traitement

Les causes des douleurs des 2e au 4e métatarsiens sont multifactorielles et les traitements varient selon les cas. Seul un médecin spécialiste pourra faire des recommandations pour chaque patient. Cependant, certaines mesures peuvent être prises pour soulager l'inconfort, telles que :

 

– Perdre du poids, pour réduire la charge sur les métatarsiens ;

– Diminuer l'intensité et la charge de l'exercice physique ;

– L'application de glace sur les zones touchées pendant 15 ou 20 minutes peut aider à soulager la douleur ;

– Soyez plus conscient de l'utilisation de talons hauts et de chaussures serrées ;

– Utilisation de semelles indolore pour les pieds.

 

 

 

 

← Article précédent Article suivant →