Douleur dans la jambe gauche: Les causes et les solutions

Publié par Buddha Apps (Zero Carbon) le

Douleur dans la jambe gauche: Les causes et les solutions

La douleur dans la jambe gauche est un trouble qui touche de nombreuses personnes de tous âges. Les causes de l'apparition de la douleur peuvent être de divers types et la douleur peut survenir pendant la journée ou seulement la nuit et affecter n'importe quel point des membres inférieurs, de la hanche à la cuisse , au mollet , à la fesse , au pied. .

Le symptôme douloureux peut être léger et supportable, ou si intense qu'il compromet la performance des activités quotidiennes normales et force ceux qui en souffrent à un repos forcé .

 

Causes de la douleur dans la jambe gauche

Les douleurs au niveau de la jambe gauche peuvent avoir à l' origine différentes :

 

  • Douleur due à un traumatisme , par exemple à l'entraînement ;
  • Douleur due à l' arthrite , à l' arthrose ou à d'autres maladies rhumatismales ;

Il existe des cas de douleurs dans la jambe gauche dues à des problèmes du système circulatoire qui incluent la thrombose veineuse profonde , la thrombophlébite ou la maladie artérielle périphérique connue sous le nom de claudication intermittente , douleur qui ne se résout qu'au repos ;

Même le COVID19  peut se manifester dans de nombreux cas avec des douleurs réparties sur tout le corps , y compris les jambes, aussi bien pendant la maladie, que dans les mois suivants, autant parler des symptômes d'un vrai et propre syndrome post-COVID19.

Chez certains patients, la douleur est très aiguë , obligeant la personne à se coucher, alors que dans la plupart des cas, la douleur est résolue en éradiquant le virus . Des études sont en cours pour mieux comprendre le lien entre le virus et les douleurs musculaires.

 

Reconnaître le type de douleur

Il existe en fait de nombreuses autres causes qui peuvent générer une symptomatologie douloureuse , pour cette raison, pour s'orienter, il est tout d'abord important de reconnaître certains éléments tels que :

 

 

Quand il se manifeste .

Le symptôme douloureux dans les jambes peut survenir de manière aiguë ou chronique . Habituellement, la forme aiguë se manifeste de manière brutale , par exemple après un traumatisme ( fractures , blessures des tendons , contractures musculaires ) ou en raison de problèmes circulatoires tels que des thromboses veineuses profondes .

La douleur chronique, quant à elle, est persistante, c'est-à-dire qu'elle dure des mois ou des années, et est un symptôme qui accompagne d'autres maladies chroniques telles que la claudication intermittente, l'arthrose et les tendinopathies.

 La douleur continue , c'est-à-dire persistante, ne diminue pas et est typique des pathologies traumatiques telles que les fractures , les microfractures ou les hernies discales . La douleur intermittente peut cependant survenir à un moment particulier . Il peut se manifester :

  • Au repos , par exemple la nuit (crampes, spondylarthrite ankylosante) ;
  • Présentation après une activité physique (crampes);
  • Après une partie de marche (claudication intermittente) ;
  • Suite à certains mouvements (arthrose, tendinite) ;
  • Ou lorsqu'une posture fixe est maintenue pendant longtemps (sténose du canal rachidien).

Enfin, la douleur peut survenir de manière isolée , en tant que symptôme unique, ou associée à d'autres signes et symptômes. Ceux-ci peuvent inclure une limitation de la mobilité de la jambe (par exemple en cas de traumatisme), une diminution de la sensibilité , comme dans les troubles neuropathiques , mais aussi des problèmes articulaires dus, par exemple, à l' arthrite . La douleur peut accompagner d'autres troubles circulatoires des jambes , de la maladie artérielle périphérique, à l' insuffisance veineuse , jusqu'à la thrombose veineuse .

 

 

 

Douleur nocturne dans la jambe gauche

Pendant la nuit, certaines douleurs aux jambes peuvent rendre difficile l'endormissement ou vous réveiller au milieu de la nuit. Parmi les principales causes de douleurs nocturnes des membres inférieurs figurent les crampes , le syndrome des jambes sans repos , l' arthrose et la polyarthrite rhumatoïde .

Le syndrome des jambes sans repos est une affection également connue sous l'acronyme RLS (acronyme anglais Restless legs syndrome ). C'est une maladie neurologique du sommeil qui touche environ 5% de la population adulte , avec une nette prévalence du genre féminin.. Ce syndrome , qui touche les membres inférieurs, se manifeste par des troubles qui vous obligent à constamment bouger les jambes ou à sortir du lit et à marcher.

Concrètement , ce sont des picotements , de la chaleur , des brûlures internes , des à- coups , des crampes , des douleurs au mollet ou à la plante du pied .

Le plus souvent, les symptômes sont ressentis profondément dans les jambes, entre le genou et la cheville . Une fois que la personne se lève et bouge, le problème est résolu, mais dès qu'il retourne au lit , le symptôme a tendance à réapparaître pour disparaître , puis soudain, de la même manière qu'il est apparu. Ce trouble neurologique suit un rythme circadien , c'est-à-dire toutes les 24 heures environ, et survient généralement le soir , juste avant le coucher, et disparaît vers l' aube .

 

Douleur à la jambe gauche après une séance d'entraînement

Cela nous arrive à presque tous lorsque nous pratiquons une activité physique peu fréquente et particulièrement intense : une douleur musculaire à chaque petit mouvement, semblable à la douleur que vous ressentez lorsque vous touchez un hématome.

Mais attention : cette douleur n'est pas causée par le fameux « acide lactique » dont on parle tant, mais par la présence de micro-lésions des fibres musculaires , qui ont été endommagées lors de cet exercice physique intense, en particulier cela arrive avec s'étire .

Ces micro-lésions provoquent des processus inflammatoires réparateurs que nous percevons comme douloureux après 24 à 48 heures et qui disparaissent normalement en 96 heures maximum.

La présence de ces micro-lésionsprovoque une infiltration du système lymphatique vers les muscles . Heureusement, notre corps peut réparer lui-même ces micro-blessures, sans avoir besoin de médicaments.

L'acide lactique produit lors d'un effort musculaire est au contraire éliminé dans les minutes qui suivent la fin de l'activité ou au maximum en quelques heures. Il est clair qu'il existe des sports qui sollicitent particulièrement les muscles, comme le squash , le saut et les étirements rapides . Il est donc important de savoir se préparer correctement avant de subir un effort physique important à cet égard.

A côté des courbatures il y a des bleus , qui se produisent à la suite d'un effort excessif qui induit une contraction involontaire à l'origine d'une contracture. Cette affection empêche le mouvement du membre et s'accompagne souvent de l'apparition d'un hématome plus ou moins étendu .

Dans ce cas, les douleurs musculaires n'apparaissent pas lors de l'activité physique et sont associées à des raideurs musculaires. Si, d'autre part, le muscle est étiré excessivement, il peut être étiré et la douleur survient lors de l'exercice.

Les spécialistes recommandent de suivre quelques conseils avant de commencer un entraînement :

  • Faire des étirements avant de commencer rapidement,
  • Suivez un régime alimentaire approprié ;
  • Réalisez toujours des exercices progressifs en termes de difficulté pour le muscle ;
  • Respecter les périodes de récupération pour éviter de surcharger nos muscles.

 

Comment gérer la douleur à la jambe gauche?

Les crampes musculaires sont causées par des contractions soudaines et involontaires d'un ou plusieurs muscles, généralement au niveau du mollet. Ce problème très courant peut survenir lors d'une activité physique intense (celles des footballeurs sont typiques), alors qu'à d'autres moments il survient lorsqu'aucun mouvement n'est fait, par exemple la nuit , pendant le sommeil .

Les causes incluent un effort physique excessif et prolongé ou , à l'extrême opposé, avoir maintenu la même position pendant une longue période .

La première chose à faire est de déployer le membre et le pied de sorte que les orteils s'élèvent au-dessus de la plante du pied. Vous pouvez procéder en tirant vos orteils vers vous avec vos mains . Avec cette manœuvre simple, la douleur aiguë est résolue en quelques minutes. Parfois, la prise d'eau peut également aider.

 

Quand aller chez le médecin?

La douleur qui empêche une marche ou de charger le poids sur la jambe touchée , nécessitant des soins médicaux. Il ne faut pas non plus attendre de consulter un spécialiste lorsque la douleur s'accompagne d'une fièvre supérieure à 37,8°C, lorsque la jambe est enflée, pâle ou froide, s'il y a un gonflement ou une lourdeur dans les deux jambes, ou des problèmes respiratoires manifestes .

Ce sont aussi des symptômes à signaler au médecin les crampes au mollet qui apparaissent souvent,une jambe qui enfle et devient rouge, ou l'apparition d'un cordon dur et douloureux le long d'une veine après une position assise prolongée, comme après un long trajet en voiture ou en avion, car il pourrait s'agir d' une thrombose veineuse .

En général, le médecin doit être informé lorsqu'une douleur intense dans une ou les deux jambes apparaît sans raison apparente, pendant la marche ou immédiatement après, si un ou les deux membres sont enflés, si la douleur a tendance à s'aggraver, si vous souffrez de varices ou si les symptômes douloureux ne s'améliorent pas après quelques jours de traitement. Autant d'éléments qui pourraient être utiles pour poser un bon diagnostic et mettre en place une thérapie efficace.

 

Remèdes contre les douleurs musculaires dans les jambes

Si l'inconfort persiste , il est nécessaire d' aller chez le médecin pour comprendre la source de l'inconfort. Il n'y a pas de remèdes universels, chaque pathologie doit être traitée séparément.

Les courbatures légères, bien qu'elles ne soient pas associées à un gonflement sévère, disparaissent facilement avec le repos et l'application de glace . La jambe affectée ne doit pas être tendue et maintenue surélevée en position assise ou couchée.

La glace instantanée appliquée rapidement sur la zone affectée et conservée pendant 15 à 20 minutes à des intervalles de 30 à 60 minutes est très utile . Des pommades à base de kétoprofène

peuvent également être appliquées ou d'autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) qui peuvent être achetés sans ordonnance. Si la douleur est particulièrement intense, un anti-inflammatoire (AINS) peut toujours être pris par voie orale. Dans d' autres conditions cliniques , le traitement sera différent selon la cause diagnostiquée .

 

Douleurs de croissance chez les enfants

N'ayez pas peur . Même les enfants jusqu'à la puberté peuvent souffrir de douleurs dans les jambes, qui surviennent chez environ 10 à 20 % des enfants. Les raisons ne sont pas entièrement connues, mais ce sont des désagréments qui se résolvent avec le temps . 

es douleurs ont tendance à apparaître le soir ou pendant la nuit et à certaines périodes avec une fréquence plus élevée, tandis que dans d'autres, elles disparaissent presque, durent quelques minutes et n'endommagent pas la marche.

Si par contre les douleurs sont persistantes alors il est bon de contacter le médecin qui s'assurera de la présence d' un traumatisme ou d'une pathologie rhumatismale de l'enfant .

← Article précédent Article suivant →