Pourquoi pratiquer la respiration yogique pranayama ?

Publié par Buddha Apps (Zero Carbon) le

Pourquoi pratiquer la respiration yogique pranayama ?

Si vous vous sentez fatigué, lourd, terne ou émotionnellement déséquilibré, quelques minutes de respiration yogique peuvent vous donner du tonus, vous renouveler et vous soutenir tout au long de votre journée. Il existe un certain nombre de méthodes de respiration différentes dans le yoga. L’une d’elles est le pranayama. Découvrez à travers cet article ce qu’il vous faut savoir sur cette technique de respiration.

 

Qu’est-ce que le pranayama ?

Le pranayama est une collection d’exercices de respiration développés par les anciens yogis pour la purification, le rajeunissement, la concentration mentale et la guérison. “Prana” se traduit par “énergie vitale” et “Yama” signifie “contrôle ou maîtrise de”. Ainsi, le pranayama est une technique de respiration utilisée pour contrôler, cultiver et modifier la quantité, la qualité, le flux et la direction de l’énergie vitale dans le corps.

Comme vous pouvez déjà vous en douter, pratiquer la respiration yogique pranayama est très bénéfique pour l’être humain.

 

Les bienfaits du pranayama

La clé d’une vie saine et heureuse réside probablement dans une bonne respiration. En effet, lorsque vous prêtez attention à votre respiration, cela vous fait vivre le moment présent, augmente la conscience de soi et apporte un sentiment de calme. Le pranayama permet de maintenir une santé stable et de créer un état d’esprit calme, clair et propice à la méditation. En réalité, le pranayama va plus loin qu’une simple prise de conscience de la respiration, en utilisant des rythmes et des techniques spécifiques pour vous apporter de nombreux bienfaits sur le plan mental, émotionnel et physique. Il vous aide à :

  • calmer votre esprit et réduire les soucis ainsi que les anxiétés ;
  • améliorer la concentration et l’attention en éliminant le brouillard cérébral ;
  • augmenter l’énergie en vous apportant enthousiasme et positivité ;
  • renforcer le système immunitaire et rajeunir le corps et l’esprit ;
  • ralentir le processus de vieillissement.

Les pratiques avancées de respiration yogique comme le pranayama apportent de nombreux avantages aux différents systèmes du corps, en améliorant entre autres la circulation sanguine et les performances des organes.

 

Comment pratiquer le pranayama ?

Pour la plupart des techniques de pranayama, la respiration est lente et régulière. Vous devez inspirer et expirer par le nez, et descendre l’air dans le ventre. Asseyez-vous toujours avec la colonne vertébrale droite et le corps détendu.

Pendant que vous pratiquez le pranayama, abandonnez toute pensée et concentrez-vous sur le type de respiration que demande l’exercice.

La première chose à maîtriser au cours de la pratique du pranayama est l’expiration. Elle doit être lente et douce. Une fois l’expiration maîtrisée, l’inspiration est travaillée ; l’objectif est de la rendre lisse, longue et lente. En effet, la rétention de la respiration ne doit pas être tentée avant d’avoir atteint une inspiration et une expiration douces.

Toutefois, si vous vous sentez étourdi ou à bout de souffle, arrêtez le pranayama et prenez des respirations normales, lentes et détendues jusqu’à ce que vous soyez rétabli. Ne forcez pas votre corps pendant que vous pratiquez le pranayama. Lorsque vous vous sentez fatigué, arrêtez-vous et reposez-vous. Après avoir pratiqué le pranayama, allongez-vous pour vous reposer ou pratiquez quelques minutes de méditation.

← Article précédent Article suivant →