Douleur au mollet la nuit: Pourquoi et que faire?

Publié par Buddha Apps (Zero Carbon) le

Douleur au mollet la nuit: Pourquoi et que faire?

Nous savons tous à quel point une bonne nuit de sommeil est importante. Plus qu'une simple pause dans les défis de la journée, le sommeil aide le corps à guérir et à mieux faire face aux stress quotidiens de la vie. Si vous ressentez des douleurs au mollet la nuit, une nuit complète de sommeil peut s'avérer impossible.

Voici quelques causes courantes de douleur au mollet la nuit, ainsi que des suggestions pour la prévenir et la soulager.

 

Quels sont les différents types de douleurs au mollet la nuit ?

La douleur au mollet la nuit est différente pour tous ceux qui la ressentent. Même si les causes sont les mêmes, les types de douleur que vous ressentez peuvent varier d'une personne à l'autre (et même d'une nuit à l'autre !).

 

Les trois types courants de douleur au mollet la nuit comprennent :

 

  • Crampes dans les jambes
  • Douleur musculaire
  • Douleur référée d'autres conditions 

 

Crampes

Les crampes dans les mollets la nuit surviennent lorsque le muscle gastrocnémien du mollet se contracte involontairement. En plus de la douleur, cela donne généralement l'impression que les muscles du mollet sont tendus ou noués et peuvent être si intenses qu'il est difficile de fléchir les pieds.

Environ 60% des personnes souffrent de crampes nocturnes aux jambes à un moment de leur vie.

 

Douleur musculaire

La douleur musculaire est un autre type très courant dans les mollets la nuit. 

Nous ne réaliserons peut-être même pas qu'elle est là jusqu'à ce que nous éteignions la lumière et que nous nous couchions. Les douleurs musculaires ont de nombreuses causes et peuvent aller de légères et passagères à sévères et débilitantes.

 

Douleur référée d'autres conditions

La douleur référée est une douleur qui ne provient pas nécessairement du mollet lui-même mais le mollet en est affecté la nuit.

La douleur au mollet dans ce cas peut être le résultat d'une blessure à une autre partie du corps qui oblige le mollet à compenser toute la journée, entraînant des douleurs la nuit. Par exemple, la sciatique est une cause fréquente de douleur au mollet ressentie pendant la nuit.

 

Pourquoi la douleur au mollet la nuit se produit-elle?

La douleur au mollet la nuit peut être passagère, ou elle peut survenir régulièrement. Pour ceux qui souffrent régulièrement de douleurs aux mollets la nuit, il existe quelques causes courantes de douleur au mollet la nuit à rechercher, notamment :

 

  • Déshydratation
  • Grossesse
  • Sciatique
  • Attelles de tibia
  • la maladie de Parkinson
  • Thrombose veineuse profonde (TVP)
  • Varices
  • Neuropathie diabétique
  • Tendon d'Achille déchiré ou tendu
  • Blessures

Notez que vous devriez toujours parler à votre médecin si vous ressentez des douleurs aux mollets la nuit pendant une période prolongée ou si elles deviennent suffisamment graves pour limiter la qualité globale de votre sommeil.

 

Déshydratation

Cause la plus simple à traiter et souvent méconnue, la déshydratation peut provoquer des crampes aux jambes la nuit (et à tout autre moment de la journée).

Si vous êtes déshydraté, vous pouvez vous sentir fatigué et votre urine peut être jaune foncé (au lieu de la couleur paille pâle d'une bonne hydratation). Les muscles de toutes les parties du corps peuvent avoir des crampes et se sentir tendus.

 

Grossesse

Ajoutez la douleur dans les jambes la nuit à la longue liste des raisons pour lesquelles la grossesse peut vous mettre mal à l'aise !

Le poids supplémentaire d'un bébé en pleine croissance provoque un léger aplatissement de la voûte plantaire, ce qui oblige les muscles du mollet à travailler plus fort.

Cela peut créer des douleurs musculaires que vous remarquez la nuit lorsque vous vous allongez pour vous reposer. De nombreuses femmes enceintes souffrent également de sciatique dans le bas des jambes à mesure que le bébé grandit et comprime le nerf sciatique.

 

Sciatique

La sciatique est une cause fréquente de douleur dans les mollets la nuit. Le nerf sciatique est le nerf le plus long et le plus large du corps, provenant de la colonne lombaire et traversant les fesses et le long des hanches pour se terminer dans chaque pied.

Toute blessure le long de ce nerf peut entraîner une douleur référée n'importe où sur sa longueur (y compris le mollet). En plus de la douleur, la douleur nocturne au mollet causée par la sciatique peut s'accompagner de muscles tendus et de mouvements restreints et d'engourdissements ou de picotements.

 

Attelles de tibia

Les attelles de tibia affectent l'avant du mollet et surviennent lorsque les muscles et les tendons des tibias sont surmenés. L'inflammation qui en résulte peut être douloureuse, surtout la nuit.

Des activités simples comme marcher sur un terrain plat peuvent être limitées par des attelles de tibia douloureuses.

 

La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neuromusculaire qui a, comme symptôme principal, des contractions musculaires involontaires. Ces contractions peuvent affecter n'importe quel groupe musculaire du corps, y compris le bas des jambes.

 

Thrombose veineuse profonde (TVP)

La thrombose veineuse profonde est une maladie grave qui peut être mortelle.

Si vous avez de longues périodes d'inactivité (c'est-à-dire au cours d'un long vol ou d'un trajet en voiture), des caillots sanguins peuvent se former dans la partie inférieure de la jambe et traverser la circulation sanguine jusqu'aux poumons. Cela pourrait provoquer une embolie pulmonaire mortelle.

Considérez cela comme une urgence médicale grave, surtout si vous ressentez d'autres symptômes d'embolie pulmonaire .

 

Varices

Les varices surviennent lorsque les parois et les valves de vos veines s'affaiblissent et se dilatent, parfois en raison de l'âge et parfois en raison d'une autre affection.

Vous pouvez voir clairement ces veines plus grosses à la surface de la peau comme tordues, parfois surélevées et violet foncé. Si vous avez des varices et que vous êtes debout toute la journée, vous pouvez ressentir une douleur douloureuse dans le bas des jambes la nuit.

 

Neuropathie diabétique

Les nerfs dans tout le corps sont endommagés par la fluctuation continue des taux de sucre dans le sang qui accompagnent le diabète.

La neuropathie diabétique est une complication fréquente qui provoque des douleurs dans le bas des jambes la nuit, suivies de sensations de picotements et enfin d'engourdissements.

 

Tendon d'Achille déchiré ou tendu

Souvent, la première indication d'une déchirure ou d'une tension du tendon d'Achille (tendinite) est une douleur au mollet. Cela peut ressembler à de la douleur et se transformer rapidement en une douleur lancinante dans le bas de la jambe chaque fois que le pied est déplacé.

 

Autres blessures

Les foulures, les entorses et les fractures des jambes peuvent tous entraîner des douleurs au mollet la nuit, allant d'une douleur sourde à une douleur aiguë.

 

 

 

Quand dois-je consulter un médecin pour une douleur au mollet la nuit ?

Si vous ressentez des douleurs au mollet la nuit qui ne semblent pas liées à une surutilisation musculaire mineure ou qui changent avec le temps, parlez-en à votre médecin.

Bien qu'il puisse être facilement lié à une condition médicale sous-jacente, il est possible que la douleur au bas des jambes la nuit puisse être le symptôme de quelque chose de grave. Au minimum, parler à votre médecin de la douleur au mollet la nuit peut vous rassurer et vous aider à passer une bonne nuit de sommeil.

Notez qu'une nouvelle douleur au mollet après de longues périodes d'inactivité ou de voyage peut être causée par un caillot sanguin, et il s'agit d'une situation médicale d'urgence qui nécessite une attention immédiate. Si votre médecin habituel n'est pas disponible dans l'immédiat, rendez-vous à l'urgence la plus proche pour un traitement.

 

Comment soulager la douleur au mollet la nuit?

De toutes les causes de douleurs aux mollets la nuit, il y en a une qui est très simple à traiter : la déshydratation. S'assurer que vous obtenez des quantités d'eau suffisantes pendant la journée pour votre corps et votre niveau d'activité est crucial et constitue un traitement facile pour la douleur causée par un déséquilibre électrolytique.

Pour toutes les autres affections pouvant causer des douleurs au mollet la nuit, voici quelques options de traitement, pour chaque cause:

 

Grossesse

Dans de nombreux cas, les crampes nocturnes dans les jambes disparaissent peu de temps après la naissance du bébé. Tant qu'il n'y a pas de risque de caillot sanguin, des massages peuvent parfois aider à soulager les douleurs musculaires.

Certaines femmes enceintes signalent un bon soulagement de la douleur (et un meilleur sommeil) lorsqu'elles utilisent un spray transdermique de magnésium , s'étirent régulièrement et utilisent un coussin chauffant pour détendre les muscles tendus et endoloris.

 

Sciatique

La meilleure façon de traiter la douleur au mollet la nuit causée par la sciatique est de traiter la maladie sous-jacente.

Si une hernie discale provoque une douleur sciatique qui s'étend jusqu'au mollet, le traitement peut soulager immédiatement votre douleur. Sinon, la physiothérapie et les étirements peuvent soulager la douleur, tout comme l'exercice régulier.

 

Attelles de tibia

Les attelles de tibia sont mieux traitées avec une période de repos et de glace, ainsi que l'utilisation appropriée des AINS pour la douleur et l'inflammation.

Pour éviter l'apparition d'attelles de tibia, des étirements et des échauffements appropriés sont importants. De plus, le port de chaussures de soutien bien ajustées peut aider à faire de l'exercice en toute sécurité et dans le confort.

Enfin, vous devrez peut-être réévaluer votre programme de formation. Les attelles de tibia se produisent souvent après que vous ayez augmenté votre kilométrage ou votre distance lorsque vous courez ou marchez. Si vous souffrez de douleurs intenses, vous devrez peut-être réduire votre programme d'entraînement ou passer à quelques semaines d'exercices à faible impact.

 

La maladie de Parkinson

Le traitement de la douleur au bas des jambes chez les patients atteints de la maladie de Parkinson consiste à gérer cette maladie évolutive tout en offrant aux patients le plus de confort possible.

Pour les douleurs au bas des jambes la nuit, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) en vente libre comme l'ibuprofène ou le naproxène sodique peuvent faire beaucoup pour soulager l'inflammation et la douleur. D'autres traitements comme le trempage dans un bain aux sels d'Epsom et des massages doux et des étirements peuvent également aider à prévenir les douleurs aux mollets la nuit.

 

Thrombose veineuse profonde

La thrombose veineuse profonde est plus probable chez les patients inactifs et en surpoids. Les traitements importants pour cela incluent la perte de poids et l'augmentation de l'activité. Si vous devez rester assis pendant de longues périodes, les chaussettes de compression peuvent aider à prévenir les caillots.

De plus, pour ceux qui sont particulièrement à risque, des médicaments comme les anticoagulants peuvent être de mise. Consultez votre médecin avant un voyage ou d'autres périodes d'inactivité prolongées si vous présentez des facteurs de risque pour cette maladie grave.

 

Varices

La douleur au mollet la nuit causée par les varices peut être évitée grâce à l'utilisation de bas de contention pendant la journée.

De plus, l'alternance entre la position debout et la position assise peut aider à donner du repos à vos jambes. Si la douleur de vos varices devient insupportable, parlez-en à votre médecin pour explorer d'autres options de traitement.

 

Neuropathie diabétique

La clé pour prévenir les douleurs nocturnes au mollet causées par le diabète est de travailler dur pour contrôler votre glycémie.

La cause de la neuropathie diabétique est une lésion nerveuse causée par la fluctuation du taux de sucre dans le sang. Il est logique que trouver un équilibre dans l'alimentation et les médicaments puisse aider à prévenir d'autres dommages. Travaillez avec votre médecin pour trouver cet équilibre, puis suivez vos recommandations de traitement à l'avenir.

 

Tendon d'Achille déchiré ou tendu (et autres blessures)

Pour les personnes actives souffrant de tendinite, de déchirure du tendon d'Achille ou d'autres blessures entraînant des douleurs au mollet la nuit, le traitement recommandé peut être le plus difficile pour elles : le repos.

L'activité peut provoquer une inflammation et une irritation supplémentaires d'un muscle ou d'un tendon déjà enflammé et irrité. Le fait de s'absenter d'une activité vigoureuse donne à la blessure le temps de guérir correctement. 

Pendant la phase aiguë de la blessure, l'application de glace selon un horaire de 20 minutes de marche et 20 minutes de pause peut soulager et réduire l'inflammation. Les AINS peuvent également soulager temporairement la douleur et l'inflammation, mais veillez à suivre les instructions d'utilisation.

L'utilisation à long terme d'AINS, même en vente libre, peut provoquer des effets secondaires graves . Selon la gravité de votre blessure, vous devrez peut-être également envisager une thérapie physique, un appareil dentaire ou une intervention chirurgicale avec votre médecin.

Chaque cause de douleur au mollet la nuit est aussi unique que la personne qui en souffre. Si la douleur au bas des jambes la nuit vous empêche de dormir, il est peut-être temps de parler à un spécialiste de la douleur. Si vous êtes en Arizona, contactez l'équipe d'Arizona Pain pour plus d'aide avec votre douleur au mollet la nuit.

← Article précédent Article suivant →