Douleur en bas du ventre pendant la grossesse à 1 semaine: Pourquoi et que faire?

Publié par Kevin Giacone le

Douleur en bas du ventre pendant la grossesse à 1 semaine: Pourquoi et que faire?

Une douleur dans le bas-ventre pendant la grossesse à 1 semaine pourrait être inconfortable pour la future mère. La grossesse est une période délicate où le corps d'une femme subit une série de changements importants.

Pendant la grossesse, vous pouvez vivre votre vie l'esprit tranquille, mais il y a certaines choses à éviter. Continuez ensuite à lire l'article pour en savoir plus et éviter de vous inquiéter inutilement.

 

Douleur en bas du ventre pendant la grossesse à 1 semaine : Les causes

Cette définition peut indiquer une douleur non identifiée dans la région abdominale, donc, de l'estomac au bas-ventre. Il existe plusieurs causes possibles de douleurs dans le bas-ventre d'une femme enceinte à une semaine, il est difficile de les établir immédiatement, sans analyse clinique et examen gynécologique, car les douleurs dans le bas-ventre peuvent provenir de multiples déclencheurs.

Ils peuvent être des symptômes normaux de changements dans le corps d'une femme pendant la grossesse ou causés par tout trouble intestinal courant, aérophagie, météorisme , colite.

Cependant, ils peuvent aussi être les premiers symptômes d'une pathologie qui apparaît pendant la grossesse et, par conséquent, nécessiter une visite et un contrôle plus précis.

Si alors il est associé à d'autres symptômes particuliers plus intenses et persistants, il est toujours bon d'en informer le gynécologue de ces troubles pour un examen médical afin d'avoir un diagnostic sûr.

Les maux de ventre en début de grossesse ne sont que l'un des petits désagréments qui attendent chaque femme enceinte !

 

Symptômes non pathologiques au cours de la première semaine

Souvent, en plus d'un vrai mal de ventre, au début de la grossesse, une femme ressent une sensation de ballonnement et de lourdeur dans le bas-ventre avec un ressentiment étrange dans les ovaires, déterminé par les niveaux plus élevés d'œstrogène et de progestérone qui augmentent l'apport sanguin dans cette région.

En fait, certaines femmes ne pensent même pas qu'elles sont enceintes à cause de ces symptômes, juste qu'elles sont prémenstruelles. Au cours de la première semaine de grossesse , des tensions abdominales peuvent également survenir , notamment une décoloration brun rougeâtre ou transparente abondante, des douleurs mammaires enflées, une aréole foncée, des mamelons raides, des nausées, des nuisances olfactives , de la fatigue et vertiges dus à la basse pression, apparition de tubercules de Montgomery qui produisent une substance lubrifiante pendant l'allaitement.

Dans le test de grossesse, il y a de petites rayures colorées en présence de l'hormone BETA HCG: il est bon de le faire le matin lorsque la concentration d'hormones dans les urines est plus élevée et au moins quelques jours après la date habituelle des règles, car les retards sont souvent causés par l'anxiété d'attendre ou non.

Ce qui cause de légères douleurs abdominales est appelé pertes d'implantation. La modification lente et progressive du physique d'une femme en cette période délicate dépend de l'évolution du développement du fœtus qu'elle porte en elle. Les symptômes liés à la grossesse sont nombreux et la future maman met en garde avec plus ou moins de force.

Cela inclut également la douleur dans l'abdomen. les trois premiers mois sont un moment très délicat. L'apparition de douleurs abdominales légères au cours des premiers mois est assez fréquente. Elles se souviennent vaguement des douleurs prémenstruelles et menstruelles car elles se rapportent précisément à l'utérus, qui après la fécondation commence à se développer et se prépare à recevoir le fœtus.

Dans un second temps, celui relatif aux trois prochains mois de grossesse, les ligaments qui soutiennent l'utérus ont tendance à s'étirer et provoquent généralement des douleurs sourdes dans le bas-ventre ou de légères crampes. Cette symptomatologie est appelée douleur ligamentaire ronde.

 

Douleurs abdominales basses à 1 semaine: Pourquoi et que faire?

Les maux d'estomac peuvent également être provoqués chez les femmes enceintes par des ballonnements intestinaux et une aérophagie et un météorisme, très fréquents pendant la grossesse, surtout si vous n'évitez pas de trop consommer certains aliments, qui fermentent et produisent des gaz, par exemple les fruits et légumes et certains légumes.

Lorsque vous souffrez de météorisme, il se produit une accumulation excessive de gaz, ce qui entraîne souvent des ballonnements, des tensions et une augmentation de la circonférence de l'abdomen.

Il peut s'agir d'un phénomène momentané dû à une alimentation lourde ou être le signe d'autres maladies telles que la colite spastique, l'intolérance à certains aliments, la dyspepsie ou des états d'anxiété et de dépression.

Voici quelques conseils pour éviter l'aérophagie et le météorisme: ne pas manger à la hâte, ne pas parler pendant les repas, afin de ne pas ingérer d'air lors de la consommation d'aliments et de boissons ; ne mâchez pas de chewing-gum tout le temps, n'en abusez pas avec du tabac et des boissons gazeuses, réduisez les graisses et les huiles, les sucres simples qui augmentent la fermentation .

Une autre cause de maux pelviens pendant la première semaine grossesse est la constipation due à l'augmentation des hormones féminines, en particulier de la progestérone. Un déclencheur peut également être la pression de l'utérus dilaté dans l'intestin et la diarrhée, souvent due à des gaz intestinaux, qui peuvent avoir des causes hormonales ou pathologiques.

Les causes probables sont l'intolérance au lactose et au nickel ou les suppléments naturels pris au cours des premiers mois de la grossesse.

 

Médicaments contre les douleurs au bas ventre non pathologiques pendant la première semaine de la grossesse.

Il peut être conseillé de ne pas trop utiliser l'abdomen, en se tournant sur le côté en sortant du lit ; éviter de soulever des poids excessifs; éviter toute sorte d'émotion et de stress ; marcher un peu et lentement pour mettre les organes internes en mouvement, surtout en cas de météorisme ; puis il soulagera la femme enceinte de s'allonger longtemps, en décubitus latéral, en faisant un effort pour se détendre , en réprimant tout motif d'anxiété et en respirant avec une technique appropriée.

← Article précédent Article suivant →